Sophie Sophie 11 février 17:48

Je vais me faire l’avocat du diable.

Question : pourquoi ce métier, qui comporte encore pas mal d’avantages (je vais faire tousser Rosemar) n’attire plus les jeunes générations, dans un contexte de chômage de masse et de précarité galopante ? Problème de recrutement, chaque année, des milliers de postes mis aux concours ne sont pas pourvus, démission de nombre d’entre eux dès le début de carrière (dit plus haut) ou plus tardivement. Les meilleurs étudiants préfèrent aller dans le privé. Les contractuels, peu ou pas formés, de plus en plus nombreux. Et les non-remplacements sont légion.

Réponse (s) : vous avez quatre heures.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe