zzz'z zzz’z 9 février 17:46

Un ex-président de la République n’a pas la puissance de feu d’un Bolloré, qui lors de ses procédures bâillon, n’a rien d’une dentellière.

Cela me fait penser à l’affaire du sang contaminé, avec un verdict responsable mais pas coupable, gage d’honorabilité, et permettant de continuer de grenouiller dans la vie politique !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe