sls0 sls0 15 février 2019 02:01

Lilliane Betancourt se plaignait aussi de ses impôts.

Elle avait même annoncé un chiffre. C’est vrai qu’il était important, mais par rapport à ses revenus ça ne représentait que 12,4%.

Les écoles, les hôpitaux, sont un salaire associé ou différé, ça profite à tout le monde d’une façon égalitaire.

Quand je bossais j’étais dans la classe riche, maintenant à la retraite je suis dans la classe aisée. A priori je dois me situer dans la classe moyenne supérieure.

Je trouve que je paie aussi pas mal d’impôts, je suis dans la classe la plus taxée.

Cette brave Lilliane aurait payé ses impôts en fonction de ses revenus peut être qu’il y aurait eu un meilleur fonctionnement de l’état ou j’aurais payé moins d’impôts.

L’auteur veut supprimer du salaire différé aux plus pauvres pour permettre à des ultra riches d’en foutre plein leurs poches.

Si ça le dérange trop son excès d’impôts qu’il fasse SDF, fini ses tracas.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe