Alina Reyes Alina Reyes 11 février 19:07

Ils sont cinq ou six à avoir été mis à pied à cette heure. Les réseaux sociaux peuvent être toxiques, mais aussi salutaires en faisant entendre la voix des citoyens. Comme dit le poète, là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe