Olivier Perriet Olivier Perriet 11 février 15:04

C’est en tous cas le rainbow warrior de la droite la plus bête du monde, qui voyait une main perverse derrière l’affaire Fillon.

Comme quoi tout est affaire de point de vue :

« odieux complot » hier, « vertueuse justice » aujourd’hui, et vice-et-versa.

Ah, et j’oubliais :

« Macron démission », pour faire bonne mesure smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe