Elliot Elliot 11 février 15:01

Il n’est en rien établi que le tag en question soit le fait d’un Musulman ni d’un gilet jaune.

C’est le fait assurément d’un imbécile puisque cela permet de déchaîner la fureur victimaire qui était depuis trop longtemps contenue mais ne rêvait que de s’exprimer comme elle le fait périodiquement parfois à bon mais aussi souvent à mauvais escient

Cela ne vous empêche pas de vous lancer dans une diatribe anti-Islam, les Musulmans étant selon vous non seulement les instigateurs mais encore les responsables des dégradations subies dans des églises.

Là, non plus pas l’ombre d’une preuve ni même d’une revendication.

Concernant le tag antisémite, on pourrait tout aussi bien défendre la thèse qu’il s’agit de l’œuvre d’un provocateur à la botte du gouvernement mais je ne ferai qu’évoquer car je ne voudrais pas être accusé de complotisme, autre grand péché bien en cour dans les cercles du pouvoir.

On a déjà suffisamment noirci les gilets jaunes accusés d’antisémitisme surtout quand ils énoncent des vérités peut-être pas bonnes à entendre notamment sur la concentration des grands moyens de presse dans des mains dont on sait au moins qu’elles ne sont pas catholiques.

Quant aux Chrétiens d’Orient, ils étaient dans les rouages du pouvoir en Irak au temps de Saddam Hussein et ils ont fait les frais de l’aventurisme idiot des USA qui ont réussi à mettre le pays à feu et à sang pour l’ouvrir finalement à l’influence de leur pire ennemi revendiqué, l’Iran.
Et en Syrie où ils continuent d’être choyés par Assad, la victoire des légalistes sur les aventuriers, islamistes soutenus au début par la France
( car ils faisaient du bon travail ) a pour un temps que j’espère durable écarté toutes les menaces que faisaient peser sur leur communauté les alliés de l’Occident.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe