Lestrade Lestrade 11 février 15:57

« Plusieurs profanations d’Eglise ont lieu dans le même temps »

C’était donc ça...

Conserver son équilibre à la balance victimaire...

Etre autant victime que le sont les autres... Et donc aussi respectable qu’eux...

Il nous faut des martyrs à nous aussi !

Triste comptabilité...

« on notera le silence radio assourdissant des mêmes pleureuses... »

Cependant qu’il est d’autres « pleureuses », le Figaro et La Croix, pour prendre le relais... Les mêmes ou d’autres, quelle importance ?

La profanation des églises catholiques en France souffre peut-être d’une lacune... Aucun événement historique dramatique dont elle puisse raviver la douloureuse mémoire... On devrait savoir se réjouir de n’avoir point souffert. Au lieu de ça, on préférera dénoncer l’exagération d’un rappel opportun de la tragique histoire de ces autres qui, eux, ont l’immense avantage d’avoir déjà donné...

La référence à une Nuit de cristal dès l’apparition d’une Croix gammée, graph urbain d’un abruti de passage, est sans doute bien exagérée. Une exagération qui se serait suffie à elle-même. Nul besoin de remettre du lest dans le plateau adverse de la balance... Et peu importe son éventuel déséquilibre...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe