Aristide Aristide 14 février 12:24

@Fergus

sommes-nous seuls à faire ... des achats inutiles en biens ou services ? 

Inutiles ? Je suis assis, heureusement,tellement cette notion est impossible à définir. Je connais les besoins vitaux, physiologies, ceux qui concernent la sécurité, les autres, le bien-être, la reconnaissance,.... le pouvoir. 

Concevez tout de même la relativité de ces besoins chez chaque personne : un exemple ? Le dépaysement, certains ont besoin d’aller à Bali, dans les Abruses ou simplement au fond de leur jardin avec un livre. Un autre exemple ? Les autres et la famille, de nombreux se contentent de simples appels téléphoniques, d’autres veulent rencontrer leurs fils, fille ou cousins à l’autre bout de la France ou du monde, etc ...

Une petite incidence : ce qui est paradoxal dans votre discours c’est cette histoire de futilité, de superflu, ... alors que par ailleurs vous soutenez que le peuple serait ... tout juste à même de répondre à ses besoins élémentaires tels que la nourriture, le logement, ... 

Je ne comprends pas comment on peut parler de compulsivité dans ce domaine, sauf pour quelques malades très minoritaires. La plupart des gens ont une limite pour régler ce problème que vous mettez en avant, le compte en banque et le banquier qui vous rappelle !!!! 
Je crois que vous même êtes friand de randonnées, vous narrez vos balades dans votre région, mais aussi dans les alpes, en Irlande et surement ailleurs. Est-ce futile ? Moi, qui préfère rester assis, je serais bien mal placé de vous en faire le reproche.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe