Jonas 14 février 18:23

A l’auteur, 

Quand je vous lis, concernant l’armée Syrienne , vous me rappelez , ces soldats d’opérette , qui sur la scène s’égosillent à crier « En avant » tout en faisant du surplace. L’armée syrienne avant la révolte était déjà d’un niveau très bas,, aujourd’hui, sans ses parrains Russes et Iraniens , elle est inexistante. 

Vous devez être un ignorant de la politique syrienne, car même sous le dictateur Hafez Al-Assad comme de son rejeton de fils , la frontière israélo-syrienne a été la plus sûre et la plus protégée. Tout palestinien résidant en Syrie , qui s’en approchait de plus près était réprimé , avec une violence inouïe. Vous serez incapable de citer aux internante d’AgoraVox , le nombre d’accidents causés sur cette frontière depuis la défaite de 1973 à la révolte du peuple syrien dans la ville de Draa en 2011. Je vous remercie d’avance de m’éclairer dans ce domaine. Hafez Al-Assad comme Bachar Al-Assad , font de la résistance en restant tranquilles.

Ce que fait le fils Bachar Al-Assad , actuellement , le père Hafez Al-Assad l’a déjà démontré en 1982 à Hama, ville détruite et en tuant plus de 40 000 personnes. Sans l’intervention d’aucune puissance. 

« Hamza , 13 ans , juste un peu tué ». Titre le quotidien Le Monde du 6 novembre 2011, sous la signature de l’écrivain et poète Tahar Ben Jelloun qui reprend , la phrase de l’éditorialiste de l’Orient -Le-Jour d’Abou Dib : " Pour la Syrie, Hamza n’a pas été torturé.On l’a juste tué>> ; 

 << Ainsi Hamza était un espion au service d’un projet de complot ! C’était un petit malin qui portait atteinte à la sûreté de l’Etat . Un gamin qui menaçait le régime ! Ses camarades aussi. Tout le peuple syrien qui réclame le départ de Bachar Al-Assad , ne fait que suivre les indications de l’Amérique et d’Israël . Vingt -deux millions de Syriens , tous comploteurs , tous traites à leur patrie. Il est vrai que le régime fonctionne depuis quarante-deux ans avec un service de renseignement particulièrement efficace et cruel>>. Le mensonge, le décervelage des cerveaux, et les complots imaginaires sont les armes efficaces que les dictatures arabo-musulmans utilisent pour se maintenir au pouvoir. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe