ERANOVA 18 février 21:47

@gaijin
Faut-il rappeler que la mission légitime de l’armée française est, selon la constitution, en premier lieu, la défense de la population française et du territoire national. Elle doit aussi protéger les intérêts de la France quand ils sont directement agressés. Je ne suis pas sûr que la situation syrienne entre dans cette catégorie la Syrie n’a nullement agressé la France. Daech, oui. Donc la France a le devoir de répondre à la menace en question plutôt que d’œuvrer contre le gvt syrien. Si vraiment la présence de Daech en Syrie concernait ses intérêts, pourquoi avoir refusé de collaborer avec la Syrie en bonne et due forme, c-a-d via un traité bilatéral ? Quoi qu’il en soit, les affaires internes d’un pays tiers ne concernent pas a priori la France et la France, sauf accord spécifique, n’a pas à engager ses forces armées pour intervenir sur le territoire d’un pays tiers. Pourquoi engager hors mandat ONU une armée que l’on n’a pas obtenu le droit d’engager ? C’est là la vraie question.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe