Pascal L 19 février 2019 14:44

@Gollum
Ce que j’ai écrit n’est pas contradictoire avec Saint Paul. Jésus à toujours exhorté ses disciples à appliquer les lois du pouvoir en place (rendez à César...) et à ne pas se rebeller. Obéir au pouvoir en place, cela n’est pas l’approuver. C’est encore un manquement à l’amour de Dieu que de se battre conte l’autorité légale, même si on peut exprimer un désaccord. Les évêques Vénézuéliens ne demandent pas au Chrétiens de ne pas appliquer les lois du pays, ils demandent aux gouvernants de changer les lois.
Par ailleurs, Paul n’établit pas le dogme, il n’est pas le Christ. Il est comme un évêque qui explique l’enseignement des Evangiles en le mettant en rapport avec le contexte de son époque. Les demandes de Paul ne sont pas les mêmes lorsqu’il écrit aux Romains, aux hébreux, aux Éphésiens ou aux Galates. Ce que Paul écrit est donc à mettre en harmonie avec notre contexte.

« Mais il n’y en a pas entre le Capitalisme (empire de Mammon) et le christianisme hein ? » Où avez-vous lu une chose pareille ? Mamon n’est pas que dans le capitalisme, il est partout, y compris dans la perfidité de vos propos. Dieu vous a créé libre de tenir de tels propos, mais dites-vous que la parabole du bon grain et de l’ivraie est aussi un avertissement pour vous et personne ne vous obligera à en tenir compte. C’est votre liberté.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe