Christian Labrune Christian Labrune 20 février 2019 15:17

@Spartacus

Oscar Fortin a raison : on peut être tué de bien des façons. Par des communistes, qui tuent très bien c’est même ce qu’ils ont su faire de mieux dans l’histoire -, mais aussi par des capitalistes. Certes, cela n’a jamais fait partie de leur programme politique officiel, à ceux-là, mais s’ils consentent à s’y mettre, ils peuvent finir par y arriver.

Ce n’est quand même pas la même chose !

Franchement, ne soyez pas de mauvaise foi : s’il fallait vous faire couper la tête, par exemple, vous préfèreriez certainement que ce soit fait pas un spécialiste plutôt que par un amateur qui soit obligé de s’y reprendre à trois fois. Or, les Cubains ont une longue expérience des exécutions. L’homme au cigare et au béret que les heureux habitants de Cuba appellent encore le « petit boucher de la Cabaña » était expert dans ces sortes de choses, et il aimait bien mettre la main à la pâte. Je n’ai jamais su s’il enlevait son béret ou différait d’allumer son cigare avant de faire ça, mais c’est de peu d’importance, c’est le résultat qui compte.

Dès lors qu’il s’agit de réaliser un grand massacre, je pense avec Fortin qu’il vaut mieux avoir affaire à des communistes. C’est plus expéditif, c’est net et sans bavure, et surtout beaucoup plus égalitaire : tout le monde aura ses chances d’y passer.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe