Le Gaïagénaire 19 février 2019 16:30

@ Taverne 19 février 2019,
« Pour pouvoir être dans une société qui privilégie ceux qui héritent et ceux qui méritent, il faut une capacité à lutter et à s’étoffer. S’étoffer et ne pas se laisser étouffer. On n’étoffe son être que par l’affirmation et la défense de sa dignité propre. »

Les animaux seraient dépourvus de conscience mais luttent et se défendent.

Quand à la dignité encore aurait-il fallu que Shakespeare ne soit pas conçu esclave, c.à.d sans son consentement, comme un animal, et qu’il ait été désiré pour lui-même. D’où son nihilisme bien normal.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe