L'Astronome L’Astronome 23 février 08:56

 

La perte de l’orthographe et du vocabulaire n’est que le reflet d’un phénomène plus grand : la perte du plaisir de lire et surtout d’écrire — car les deux procurent un immense plaisir.

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe