Claire Claire 26 février 2019 02:09

@Cyrus

– On appelle ca l’ abstention

N’importe quoi !!!! Après avoir fait élire une constituante où les membres des partis politiques d’opposition ne pouvaient pas se présenter, Maduro a réduit l’élection à un seul tour et forcé les partis de la coalition d’opposition à se présenter séparément afin de diviser leurs voix et s’assurer d’être en tête. Ça n’était donc pas de l’abstention c’était un boycotte d’une large majorité des inscrits contre une élection truquée.

– pas question , on appel ca une ingérence contre un état souverain

Pas si c’est un représentant élu du pays qui le demande. Guaidó le demande et a été élu par l’assemblée. Donc sa légitimité n’est pas moindre que celle de Maduro. Du reste, contrairement aux pays comme l’Irak, la Libye et la Syrie où le renversement du dictateur risquait de porter au pouvoir les fanatiques islamistes, au Vénézuéla, les fanatiques communistes sont déjà au pouvoir... On ne risque donc pas de les porter au pouvoir plus qu’ils ne le sont déjà.

– la penetration violente de l’ economie americaine serait tout autant catastrophique.

Vous vivez dans un pays capitaliste tellement riche que des « pauvres » qui manifestent en gilets jaunes trouvent le loisir de pleurer sur le sort des Palestiniens, mais vous défendez une dictature communiste pour les Vénézuéliens. Ce genre de système, on l’a vu en URSS, ne profite qu’à ceux qui servent le pouvoir. Le rétablissement de la démocratie et une saine libéralisation de l’économie ne peut qu’être bénéfique à l’économie vénézuélienne et au peuple. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe