Cadoudal Cadoudal 27 février 2019 20:17

@Claire
Plus ça va, plus j’aime votre ligne, Claire...lol...

https://www.cnre.eu/la-ligne-claire

Qu’est-ce que l’occupant ? Celui qui se considère comme tel, qui se comporte comme tel, qui s’attife comme tel, qui se proclame tel. Comme nous il constate le Grand Remplacement, ce n‘est pas difficile, mais lui s’en félicite comme d’une magnifique victoire de ses glaives, de ses prêches, des ses kalachnikov et du ventre de ses femmes. Il ne se considère absolument pas comme français, l’idée qu’il le soit le dégoûte autant que nous. Nous non plus nous ne le considérons absolument pas comme Français. Il n’y a que le pouvoir remplaciste, les organisateurs du génocide par substitution, la davocratie directe, sa justice et ses journalistes, ses tribunaux et sa presse, le prétoire et le pressoir, pour le considérer comme Français, parce que dans le faussel tous les mots sont menteurs et que le plus menteur de tous c’est celui-là, Français, qu’ils sont arrivés, c’est le pire de leur crime, à nous faire détester. Quand nous apprenons qu’en Syrie, en Irak, dans la banlieue de Genève ou sur un marché de Strasbourg un Français a encore fait parler de lui, quand ce n’est pas un Alsacien ou un Nantais, nous savons qu’il va y avoir de l’embrouille ou du sang. Ce que leur langue menteuse fait disparaître du monde, c’est l’altérité. Il n’y a plus d’autre, puisque l’autre est le même, et porte le même nom. On peut bien accueillir la terre entière et se mélanger avec elle puisque ce n’est jamais que de l’homme, de la matière humaine pour les usines à homme, celles qui produisent la pâte à homme indifférenciée, le Nutella humain étalable à merci et commercialisable en bidons, pour le bidonville global, la jungle sans arbres et sans bêtes (sauf les rats, qui sont tous ardemment davocrates et plébiscitent Anne Hidalgo).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe