Fergus Fergus 27 février 17:46

Bonjour, gruni

C’est certainement moins salissant, mais aussi moins artistique à mes yeux que le « street art ». Je vois plutôt cela comme une activité ludique, et la source de défis à relever. Rien à voir avec certains spectaculaires graphes urbains ni surtout avec les superbes murs peints qui se multiplient dans les villes, à l’image de ceux du 13e arrondissement auxquels j’avais consacré un article en 2017 : Paris : les murs peints du quartier National. L’une de ces peintures (de Shepard Fairey) étant devenue très connue des Français depuis que Macron l’a fait entrer à l’Elysée.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe