Raymond75 2 mars 13:36

@mac

Les vrais pauvres ne vivent pas dans des pavillons, et n’ont pas une voire deux voitures achetées à crédit. Il vivent dans des banlieues sordides, et les plus pauvres dans les centres villes à l’abandon des villes moyennes, car la population est partie en périphérie dans ses pavillons ’Sam’suffit’ ... Ils sont condamnés aux transports en commun, saturés et invivables. Beaucoup ne survivent que grâce aux aides sociales et aux associations.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe