oncle archibald 10 mars 10:43

@Garibaldi2 : vous devriez parler au passé.

En effet il y avait beaucoup plus de beurettes en jupes courtes ou en jeans que de porteuses de tchador, mais depuis quelques années, disons deux ou trois décennies au plus, les barbus en djellaba font la police dans les cités « sensibles » et les imams viennent contrôler le respect du ramadan sur les chantiers au moment de la pose de midi.

Dans notre pays qui revendique la laïcité et la liberté il est donc tout à fait logique de s’inquiéter de cette irruption du religieux dans la vie quotidienne de citoyens Français et surtout veiller à ce que ces comportements ostensiblement religieux soient bien le fait d’un libre choix.

Chacun sait que nombre de « beurettes » sont contraintes de se soumettre aux dictats de quelques fanatisés juste pour avoir la paix dans le quartier ou elles habitent. Si elles habitaient ailleurs elles remettraient volontiers jeans et tee shirts moulants. Est ce normal au lendemain de la journée qui célèbre les droits de la femme ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe