Paul Leleu 10 mars 11:30

@Cyrus (TRoll de DRame)

« Il y a quelque chose d’ élitiste/négatif a se vouloir a toute force de l’ aristocratie ».

Certes oui... mais je ne vois pas ce qu’il y a de mal à être élitiste... et d’ailleurs, qui détermine ce qui est élitiste ou non ? Comme disait l’autre, « la pornographie c’est l’érotisme des autres »... est-ce que ça ne s’applique pas aussi à l’élitisme ? Et qu’est-ce que l’inverse de l’élitisme ? Le populisme ? L’art devrait donc être populiste ? Pourquoi ?

et puis ... « artiso » veut dire « les meilleurs »... l’art n’est-il pas, par excellence, un domaine de la quête artistocratique ? (même si ce n’est pas politiquement correct).

les créateurs ont souvent été très mal vus, et beaucoup de grands classiques continuent de choquer les masses...

Réciproquement, les masses s’enchantent de spectacles qui ne plaisent définitivement pas à tout le monde...

Plutôt que de céder à l’illusion d’une « communauté générale », ne vaut-il pas mieux reconnaitre parfois des divergences irréconiliables ?

Je ne dis pas ça dans un sentiment agressif... mais au contraire de paix...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe