Decouz 10 mars 13:32

@rosemar

Ce n’est pas que je n’aime pas, c’est que je préfère consacrer mon temps, limité, même si « j’avale » au moins 50 pages par jour pour les romans, à des auteurs moins connus, voire encore inconnus, non francophones ou francophones, moins scolaires.

« L’éclair de l’immense, quelque chose qui resplendit et qui est brusquement surhumain, voilà le génie » a écrit Hugo.

Plus de 100 pages rien qu’en catalogue à la BN !
A 14 ans les trois chants du Déluge, à 15 ans une tragédie.
« Les Burgraves », écrits en 6 semaines, « les Châtiments » en 6 mois.

Lu dans « Le Genie et la Folie » de P.Brenot.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe