Pierre Régnier Pierre Régnier 11 mars 2019 09:24

Excellent article.

Un peu trop optimiste, tout de même, selon moi. C’est bien d’une décroissance sévère dont le monde a besoin pour survivre.

Décroissance mondiale :

- de la production

- de la consommation

- de la population mondiale,

associée à une radicale redistribution des produits nourriciers naturels et de ceux qui sont engendrés par l’activité humaine,

les individus et les peuples actuellement les plus démunis devant être considérés comme absolument prioritaires dans une marche vers une égalité réelle.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe