Pere Plexe Pere Plexe 20 mars 19:37

C’est savoureux de voir le pape se planquer piteusement derrière les lois et la justice de la république !

Justice qui a condamner Barbarin, ça lui à échappé,même si la condamnation n’est pas définitive.

Enterrés la soit disant morale, l’hypothétique justice divine.

Oublié les discours de repentance grandiloquents, avec les trémolos et la tête de chien battu : place à la réalité. Aux calculs, aux luttes, d’influence, à la com’

La multinationale déjà fragilisée, n’ en sort pas grandie.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe