Arogavox Arogavox 14 mars 2019 02:08

... Je conçois qu’à première vue, il pourrait sembler que quelles que soit les actes politiques décidés par nos dits ’représentants’ politiques, on ne pourrait tout au plus que leur reprocher une mauvaise qualité d’arbitrage.

  Mais dès lors qu’un investissement public non négligeable a été misé sans l’accord explicite préalable du peuple (mobilisant des ressources en temps de cerveau disponible des citoyens autant que financières), pour réaliser le machin baptisé « Grand Débat », ces représentants ont d’ores et déjà reconnu avoir besoin d’un artifice pour pallier à leur incapacité à s’en passer : ce qui laisse entendre que la seule ’représentation’ ne suffit pas (ou plus ?) à ce ce qu’ils sachent assumer la pleine responsabilité de leurs décisions politiques. 
   Refuser de prendre en compte l’expression publique d’une section du peuple (celle dite des ’gilets jaunes’) pour solliciter un éclairage sur les désidérata d’une autre section du peuple (celle des rares Français vraiment confiants, plus des complices et de bien des opportunistes, calculateurs ou maniganciers ...) c’est refuser de comprendre que nos ’représentants’ sont censés représenter tout autant les Français qui ne leur font pas confiance que les autres ! C’est donc prouver que l’on bafoue la souveraineté nationale qui est indivisible.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe