alinea alinea 15 mars 22:10

@sls0
Vous parlez de garder sa raison, de peur ! mais vous n’y êtes pas du tout !
Vous expliquez exactement le pourquoi des antinucléaires : les humains, vénaux, corruptibles, incompétents, immoraux, aujourd’hui que le nucléaire est passé dans les mœurs et ne place plus son homme sur un piédestal, la négligence va bientôt se trouver au même niveau qu’ailleurs, et on sait tous que la qualité du travail baisse.
Et puis, je suis décroissante je le dis parce que aujourd’hui ça existe, mais la frugalité fait partie de ma conscience cosmique ( si j’osais) depuis bien plus longtemps et je vois toute cette électricité, toute cette énergie, pour rien, rien d’utile, rien d’intelligent, rien de beau, rien de bon, rien de créatif ; la consommation de tout, l’abrutissement, la paresse,etc.
Alors le risque nucléaire, si on pourrait le prendre pour notre survie en tant qu’espèce, me semble bien gigantesque, hors de portée de l’intelligence humaine qui ne sait pas quoi faire, pour des conneries, et il me semble que dans ce cas,un peu d’humilité ne nuirait pas : on ne fait pas quelque chose qui peut échapper à nos compétences, c’est quand même le b a ba de l’éducation d’un môme. Prendre des risques pour soi, tant que vous voulez, mais les faire prendre à tant de vies, c’est un crime, toujours impuni.
Quand notre existence, et ses valeurs, dépassent les petites choses apprises à l’école, les petits loisirs octroyés, la consommation comme idéal, la science comme dieu, tout ça nous paraît bien futile ; et faire mourir, souffrir et exiler tant de gens pour des futilités, je ne le digère pas.
Vous aurez compris que l’énergie nécessaire à notre vie frugale et respectueuse, n’a pas besoin de ces moyens diaboliques- tant ils dépassent l’homme- pour se satisfaire !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe