Decouz 18 mars 2019 18:04

@Decouz
On avait reproché à Chirac ses propos sur les odeurs, je ne pense pas qu’il s’agissait de racisme, c’est une constatation. Il parait que les Français ont une odeur (pas forcément agréable) pour les Japonais.
J’apprécie la cuisine hindoue entre autres, elle est épicée. Ces épices dégagent une odeur particulièrement lorsque les plats sont préparés, je trouvais bien que j’apprécie cette cuisine, très désagréable cette odeur lorsqu’elle montait d’un appartement d’en dessous tard dans la soirée.
J’avais un collègue d’origine hindoue, je me suis permis de lui faire une remarque sur l’odeur de curry qui imprégnait ses vêtements, parce que nous nous entendions bien, il ne s’en est pas offusqué me disant que ses copines le chahutaient à ce sujet.
J’ai aussi fait une remarque à une collègue qui dégageait une odeur très désagréable et qui était en contact avec le public, en plus elle mettait une bonne dose de parfum, elle ne m’en a pas voulu, mais elle a réagit en disant que j’étais dérangé.
Moi-même, on m’a fait remarquer que je sentais trop fort l’ail, parce j’en mangeais beaucoup (bon pour la santé), mais l’odeur est très prégnante et se diffuse notamment à travers la sueur, j’ai du changer de régime.
Ceci dit les corps dégagent des odeurs, naturellement ou sous l’influence de l’alimentation, il y a une origine génétique, et selon cette étude américaine, ethnique : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4724538/

Ce sont des analyses des composants, après, qu’il y ait des phénomènes de répulsion ou d’attirance, c’est probable mais ce serait incorrect de dire qu’il s’agit de racisme, au sens de jugement de valeur, en tout cas cela concernerait tout le monde.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe