Laconique Laconique 28 mars 20:59

@Gollum

Allons, Gollum, ne devenez pas mesquin, vous valez mieux que ça. Je suis désolé si je vous ai découragé, ce n’était pas mon but.

 

Vous attribuez une valeur suprême aux sagesses orientales, c’est votre droit. Et j’ai le droit de rester occidental.

 

Je pourrais vous rétorquer que vous ne comprenez rien à la Révélation biblique, malgré votre histoire personnelle. Vous citez toujours les papes, les curés. Mais ignorez-vous que tout un courant du christianisme s’en tient à l’autorité de la seule Ecriture, et ce depuis cinq cent ans ?

 

Vous commettez l’erreur systématique de tous les gens cultivés à l’encontre du christianisme, à savoir que vous le considérez comme une doctrine. Et vous me renvoyez vers d’autres doctrines. Tant que vous resterez sur cette position, il n’y aura aucune compréhension mutuelle entre nous. Le christianisme n’est pas une doctrine, c’est une Voie (« Moi je suis le Chemin, la Vérité et la Vie »). On l’emprunte ou on la refuse, c’est existentiel et non intellectuel. C’est quelque chose de singulier à tous les niveaux (singularité d’Abraham, d’Israël, du Christ, du fidèle) et jamais d’universel. Les sagesses orientales sont toujours en quête de l’Absolu, de l’Un, du Tout, etc. Rien que des abstractions. Même chose chez Plotin et les néoplatoniciens. Lisez la Bible, il n’y a que des noms propres : Isaac, Juda, Ruben, Manassé, Salomon, Tyr, Ninive, André, Pierre, Jacques, Jean, Zacharie. C’est une façon de voir le monde, objective, âpre, rigoureuse quant aux faits, on l’a ou on l’a pas. Tant que vous lirez la Bible avec vos lunettes néoplatoniciennes, vous ne pourrez rien y comprendre. C’est l’erreur de pas mal de Pères de l’Eglise (transformer la Révélation en doctrine), et je vous rejoins sans doute dans un rejet commun de ceux-ci.

 

Peut-être que je ne comprends rien à l’esprit oriental, je peux l’admettre, je n’en mourrai pas, croyez-moi, mais vous ne comprenez rien à l’esprit sémite ou judéo-chrétien. La Bible appelle à tout sauf à la contemplation. Il n’y a pas de moines chez les juifs. Le Christ appelle à l’évangélisation, à propager la Bonne Nouvelle de la liberté et de la Vie, et jamais à se retirer du monde. Les moines occidentaux ont utilisé la Bible et le christianisme pour satisfaire un très vieux désir grec et romain (Epicure, La Vie heureuse de Sénèque) à savoir se retirer du monde et de ses douleurs, et jouir égoïstement de sa petite tranquillité. C’est totalement anti-chrétien.

 

Vous me recommandez une lecture. Laissez-moi vous en recommander une également : La Subversion du christianisme, de Jacques Ellul. Voilà quelqu’un qui a vraiment compris la Bible. Vous y trouverez bien des points d’accord, j’en suis convaincu, quant au rapport de l’Eglise aux pouvoirs terrestres, à la morale, au sacré.

 

Sans rancune. C’est malgré tout plaisant de vous lire. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe