Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 27 mars 14:07

Intéressant. Hugo était nourri de Christianisme, ce que l’on voit plus particulièrement dans Les Misérables avec entre autres la figure de l’évêque de Digne. Concernant le style, c’est vrai qu’il est souvent grandiloquent mais il a fait des poèmes très réussis à partir d’histoires de la Bible comme « Booz endormi » ou sur Josué à Jéricho.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe