Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 27 mars 17:44

@fborion Dans les Misérables, il y a en effet cette idée centrale de rédemption que l’on voit aussi dans les grands romans de Dostoïevsky (Crime et Chatiment, les Frères Karamazov). Ceci dit, Hugo était un esprit indépendant, éloigné de l’église catholique comme de tout autre église et les religieux jouent souvent un mauvais rôle dans ses écrits comme dans Notre Dame de Paris et divers poèmes. Il connaissait profondément la Bible, qu’il appelle parfois le livre ou le vieux livre, tout en étant intéressé par le spiritisme et diverses formes d’ésotérisme mais avant tout il était touché par les grandes figures chrétiennes comme Jeanne d’Arc ou les romans de chevalerie et bien sûr par l’architecture chrétienne avec les cathédrales.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe