jack mandon jack mandon 28 mars 11:59

@Jean Keim

Curieuse remarque, Victor Hugo, comme vous le soulignez est en manque de repère. La raison en est double à mon sens. Ce n’est pas un philosophe, un dialecticien. C’est un romantique flamboyant, passionnel, émotionnel, c’est son charme et son talon d’Achille. Cet homme est un véritable artiste, un grand amoureux bipolaire, c’est son génie et sa fragilité...c’est aussi pour cela qu’il est attachant. Les enfants d’une époque l’aimaient, c’était avant l’intelligence artificielle, à l’époque où l’enfant était de taille humaine...avant les mortels assauts de la société marchande niveleuse est destructrice que pour ma part je condamne

Merci de votre intervention.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe