pipiou 27 mars 2019 15:04

@Alina Reyes
Vous êtes comme l’avocat de Mme Legay : elle était dans le coma, hein.
Des faits rien que des faits.

« violeurs d’enfants », aucun excès là-dedans, n’est-ce pas. Quand on voit votre mauvaise maîtrise de la langue française on espère que n’êtes pas autiste ... pardon autrice.

« même pas peur » disait la militante un peu avant de n’entendre aucune des sommations de la police.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe