lloreen 31 mars 11:39

Il a sans doute suivi l’exemple « d’en haut »....Ou ils sont tous « responsables mais non coupables ». Et donc en liberté...et aux plus hauts postes de l’état comme par exemple Fabius, impliqué dans le scandale du sang contaminé, reconnaissant à Daesh pour « faire du bon boulot » , faisant carrément l’apologie de crimes contre l’humanit et quia été propulsé président du conseil constitutionnel.

Sans parler de Macron et de ses comptes planqués aux îles Cayman dans de savants montages financiers, de Cahuzac le fraudeur, ministre des finances qui fait la chasse aux fraudeurs.

Les « crimes » de monsieur Dieudonné, comparé à ceux de ces monstres sacrés du rire et des jeux du cirque, sont vraiment insignifiants.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe