velosolex velosolex 3 avril 12:17

@aliante
La différence maintenant c’est qu’au delà des éléments pratiques et économiques, ils n’auront plus envie d’y mettre les pieds, et que s’ils s’y risquent, cette expérience sera très courte. 
Car plus d’une famille française maintenant rentre au pays, poussée non seulement par l’échéance, mais par le climat ambiant, comme le révèle cette émission de France culturehttps://bit.ly/2I2iIoq Les politiciens ont joué avec le feu, et réveillé des démons xénophobes. Je connais des anglais qui eux mêmes ne supportent même plus l’idée de rentrer au pays à l’heure actuelle. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe