picpic 22 avril 10:56

Il suffit d’observer la dette des usa pour comprendre qu’il n’y aura jamais de crash...on peut très bien jouer à ça indéfiniment, comme les usa le font.

c’est un jeu de monopoly et ceux qui tiennent la banque ne sont pas prêt d’arrêter la partie. ils redistribueront toujours des faux billets pour que la partie continue, c’est la banque elle même qui a tout à perdre à ne plus distribuer d’argent, elle y est obligée.

Auparavant on aurait pu prétendre que l’encre et le papier étaient la limite,,mais comme tout devient virtuel, on peut se permettre l’infini.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe