Spartacus Spartacus 11 avril 2019 08:29

Le capitalisme a permis en 150 ans a créer une croissance 5000 fois plus importante que 1000 ans de monde féodal.

Il a sorti le monde de la misère et a mis fin a la famine après la chute du communisme par la motivation a acheminer là ou il y a le profit les denrées.

La malhonnêteté c’est d’accuser le capitalisme de tous les mots alors que c’est juste un système qui privilégie l’échange dans la paix et donne la motivation de donner pour son prochain le meilleur de soi même.

C’est la libération des peuples et le libre choix individuel.

Le capitalisme n’a qu’un but, favoriser l’individu consommateur. Le capitalisme ne décide pas des guerres, ce sont les états.

Le capitalisme romain qui a amené une certaine prospérité et croissance, certes imparfaite, mais il a été détruit en l’an 400 par les vandales.

Après c’est 1000 ans de moyen age et de misère qui ont suivit comme le préconisent les altermondialistes.

Les comptoirs marchand de Venise Gène ont a nouveau montré les chemins de la prospérité.

La malhonnêteté c’est le collectivisme, c’est l’état inquisiteur. Le capitalisme lui suit ce que demande l’individu, il n’agit pas en contrainte forcée, mais en motivation.

L’état suit la demande des fonctionnaires et des élus.

Ce sont les fonctionnaires et les élus qui motivent la corruption car ils ont le pouvoir de favoriser les uns aux dépens des autres.

C’est la largeur de l’état qui encourage les lois les règlements et crée une inflation de demandes coercitives et endette la société pour son compte.

C’est l’état et les fonctionnaires qui se gavent sans risque de rentes statutaires et de privilèges qu’ils extorquent à la société marchande honnête par la coercission de l’impot et des taxes et en plus stigmatise le capitalisme.

Le capitalisme n’a aucun pouvoir coercitif, le collectivisme prend en France 57% de la richesse nationale.

Les collectivistes aiment Che Guevara. Les assassins, les génocides et les planifications et veulent transformer le monde a leur volonté. Le capitalisme lui fait appel à la loi de l’offre et la demande.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe