Christian Labrune Christian Labrune 22 avril 10:55

ADDENDUM

Je ne pense pas qu’on puisse dire que le général Aoun, au Liban, soit une créature d’Israël à la botte d’une milice (le Hezbollah) commandée par le gouvernement de Jérusalem.
Je ne pense pas qu’on puisse dire que Bachar el-Assad soit un homme de paille artificiellement maintenu au pouvoir par Israël pour y prolonger une occupation nécessaire à ses intérêts économiques et stratégiques.
Je ne pense pas qu’Israël ait des troupes en Irak et projette d’y mettre en place un gouvernement à sa botte.
Je ne pense pas que ce soit le gouvernement de Jérusalem qui arme le Jihad islamique à Gaza et l’induise à envoyer des missiles destinés à tuer des civils jusque dans les villes du centre d’israël.
Je ne pense pas que les Houthis, au Yémen, soient manipulés et soutenus militairement par Netanyahou.

Question : quel pays, allié d’un actuel gouvernement d’enfoirés en France, étend ses ramifications jusqu’au Liban, jusqu’à Gaza, occupe la Syrie, une partie de l’Irak, et soutient les Houthis au Yémen ? Quelle pourrait être l’origine d’une pareille expansion colonialiste ?

Serait-ce un israélien qui a écrit :
"La guerre sainte signifie la conquête des territoires non musulmans. Il se peut qu’elle soit déclarée après la formation d’un gouvernement islamique digne de ce nom, sous la direction de l’Imam ou sur son ordre. Il sera alors du devoir de tout homme majeur et valide de se porter volontaire dans cette guerre de conquête dont le but final est de faire régner la loi coranique d’un bout à l’autre de la Terre."


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe