JMBerniolles 20 avril 09:47

Bonjour, Et merci pour cette interview magistrale. Merkel vient de sceller le sort de Porochenko, cela fait longtemps que j’observe cette réserve de l’Allemagne vis à vis du régime de Kiev, mais la Chancelière allemande vient, en rejetant la main de Porochenko, d’officialiser ce rejet. Cette interview en donne les raisons de fond. Il n’a pas été possible de détacher la partie essentielle de l’Ukraine de la Russie. Avec les nouvelles donnes économique l’Ukraine, ou plutôt cette partie russophone n’aura d’autre choix de survie que de renouer des liens culturels et économiques avec la Russie.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe