Christian Labrune Christian Labrune 21 avril 16:39

Je pense que vous êtes assez intelligent pour décrypter la manipulation.

[...]
Les banlieues, et l’islam est absent de ce mouvement. Jusqu’alors, ils incarnaient le marginalisé officiel. Le silence des exclus des territoires peut s’expliquer en grande partie par à la fois un sentiment de fierté

====================================
@velosolex

Prétendre que l’interlocuteur serait incapable de déceler les « manipulations » et écrire ensuite de pareilles énormités, c’est vraiment prendre les lecteurs pour des imbéciles.
Les gilets jaunes sont manipulés depuis le début par la racaille soralienne. J’ai signalé sur ce site dès les premiers jours du mouvement que l’un des types qui s’occupaient de la propagande Internet des gilets jaunes venait de cette mouvance. On a pu voir par la suite que les « quenelles », du côté du Sacré-Coeur, mais pas seulement, n’avaient pas manqué.
Et les connards qui ont insulté Finkielkraut à Montparnasse ? D’où venaient-ils ? S’agissait-il des intégristes franchouillards de Saint-Nicolas du Chardonnet ?
Agression d’autant plus odieuse que le « sioniste » Finkielkraut est sur les positions d’une gauche israélienne qui n’a pas encore compris qu’Oslo avait été une catastrophe et qu’il répète encore lui aussi la petite chanson débile du Quai d’Orsay : « deux états pour deux peuples », laquelle n’est évidemment plus de saison depuis fort longtemps, et dans l’intérêt même des deux parties.
Pour savoir quel est le rôle de l’islamisme dans ce qui se passe actuellement en France, il ne faut pas se contenter des discours lénifiants de l’AFP et des media français qu’elle manipule. On en sait un peu plus long à l’étranger où les services du renseignement font plus correctement leur boulot ou se montrent moins discrets.
Les frères musulmans de l’UOIF, en France, font tellement peur qu’on n’ose même pas dissoudre leur organisation pourtant interdite dans certains pays musulmans. Le gouvernement de Macron (on l’a vu avec le départ de Collomb) vit dans une trouille permanente de ce qui risque d’éclater dans les banlieues, et le parti dont vous vous réclamez, entièrement noyauté par l’islamisme, à la botte des Indigènes de la République, est l’esclave, avec son chef collabo, d’organisations qui menacent la République.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe