Christian Labrune Christian Labrune 23 avril 11:04

ADDENDUM
A l’origine, le nom de votre parti était « Front de gauche », mais il y avait déjà un autre « front », et comme la petite précision « de gauche » ne signifie plus grand chose, la confusion entre les deux « fronts » était d’autant plus fréquente que beaucoup de militants étaient passés de l’un à l’autre sans y voir trop de différence.
La principale différence apparente était que pour se « dédiaboliser », le Front national avait retiré de sa vitrine l’antisémitisme, tout en continuant de le cultiver dans l’arrière-boutique, alors que « Front de gauche », qui n’avait pas hésité, à Sarcelles ou à Barbès, en 2014, à défiler sous les drapeaux du Hamas, en faisait l’hameçon qui sert à pécher les voix des musulmans.
Le nom a changé quand Bensoussan a publié Une France soumise. Dans la dénonciation qu’il fait de la collusion entre les organisations d’extrême gauche dans les banlieues et les salafistes, le PCF et le parti de Mélenchon sont partout visés : leur soumission est totale.
Mélenchon a pensé qu’en ajoutant le préfixe in au mot « soumission » il allait être tiré d’affaire : ça ne pouvait pas être lui qu’on visait lorsqu’on parlait de soumission puisqu’il était un INsoumis ! Mais un pareil intitulé ne changeait rien à l’affaire : dans un pays républicain, tout parti doit se soumettre, nécessairement, aux lois de la République. Les seuls qui refusent de s’y soumettre, en France, sont les membres des organisations islamistes foncièrement anti-démocratiques, soumises à Allah et INsoumises elles aussi à la République, et les jeunes qui font, comme à toutes les époques, leur crise d’adolescence et ne veulent plus rien respecter.
Bref, soumis ou insoumis, c’est kif-kif parce que les soumis à Allah sont bel et bien eux aussi INsoumis à l’ordre républicain. Mélenchon pense probablement que quand il se sera servi des musulmans pour foutre en l’air la République, il pourra imposer un ordre nouveau comparable à celui du Venezuela et leur imposer de rentrer dans le rang, mais il fait le calcul imbécile de tous les naïfs en politique. Tout ce qu’il est capable de faire, c’est nous amener la guerre civile, et si les islamistes l’emportaient, ce qui est fort heureusement impossible, la première chose qu’ils feraient serait de soumettre encore plus radicalement à leurs exigences leurs collabos de la France INsoumise.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe