Gollum Gollum 27 avril 2019 16:45

@Bernard Mitjavile

ils peuvent servir d’exemple dans certains domaines

Oui et non. On peut prendre en effet la compassion d’une mère Térésa tout en refusant son obscurantisme. Mais difficile de prendre comme modèle éthique une Thérèse de Lisieux refusant le mensonge sous prétexte que c’est mal en soi et incapable de contextualiser..

Seulement voilà, contextualiser cela veut dire relativiser le mal et ça un catho ne peut pas l’accepter car fini le moralisme qui lui tient tant à cœur.

Qu’elle ait été promue docteur de l’Église est assez consternant vu les insuffisances de la personne en question et montre bien le délabrement de la pensée ecclésiale.

Sinon beaucoup de saints de l’Église sont des canonisations politiques. Bref, qui n’ont rien à voir avec l’état réel de sainteté (au sens authentique) des personnes concernées.

Les dernières en date : canonisation de Jean XXIII, JP 2 et Paul VI sont clairement politiques et ont pour but de sanctuariser, et donc rendre incontestable, le concile Vatican 2. Personnellement cela m’écœure au plus haut point mais si des Pascal L trouvent cela merveilleux libre à eux..

En fait dans l’histoire d’Abraham, ce n’est pas Dieu qui mange et boit mais des anges (messagers de Dieu).

Pas du tout. Vous pensez bien que je suis allé vérifier dans le texte en hébreu cela va de soi. Or c’est bien écrit : Yahvé. Du reste, des anges qui mangent et boivent c’est aussi assez surréaliste. Mais les anges ont fait mieux encore puisqu’ils ont pris pour femmes, qu’ils trouvèrent belles, les filles des descendants d’Adam.. (dixit Genèse).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe