nono le simplet nono le simplet 2 mai 2019 03:47

@velosolex
dans mon coin de Vendée, qu’on appelle la « plaine » bien qu’étant en surplomb de 40-50 m du marais Poitevin et pas vraiment plate, dans ce coin donc, un arbre est une anomalie de la nature ... seul un grand marronnier à quelques mètres de chez moi que je vois tous les matins de la fenêtre de ma chambre un peu plus loin un hêtre, tous deux en bordure de route ... et en face dans la cour de la ferme in tilleul centenaire ... quelques haies taillées au broyeur, au hachoir, le long de quelques champs ... quelques noyers par ci par là ... seul havre de verdure, la ligne de chemin de fer désaffectée ... un grand trait rectiligne boisé de petits arbres et de taillis ... il faut faire une quinzaine de km pour aller dans la forêt de Mervant (la plus grande de Vendée, 5000 ha) avec ses chênes parfois plus que centenaires ...où je vais chercher les cèpes ... quel bonheur de s’y promener ... ça me rappelle un peu ma Corrèze natale encore très boisée ...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe