Jason Jason 28 avril 14:08

@pallas


« Un peuple de déchet, de la pure vermine... »

« Si vous voulez de l’argent il faut le prendre chez les pauvres. — Mais ils n’ont pas d’argent !  — Cependant, ils sont nombreux. »

Il n’y a pas de vermine, juste des opportunités, c’est tout. C’est l’effet de traîne ou de nébuleuse, aérosol dont les plus habiles tirent parti en ponctionnant la redistribution fiscale.

Sans régulation de grands pans du commerce, la prédation continuera et les plus démunis continueront à se faire plumer. Très utile « la vermine »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe