nono le simplet 6 mai 2019 10:44

de plus en plus de pauvres qui coûtent un pognon de dingue disait l’autre ... et encore, sans les « restos du cœur », le « secours catholique », le secours populaire" et toutes les autres associations combien crèveraient la gueule ouverte ? ...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe