astus astus 14 mai 12:18

Même les huîtres ont une « sentience » puisqu’il est démontré qu’elles sont sensibles au bruit et que cela peut perturber leur alimentation :https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/zoologie-etonnant-huitres-nous-entendent-70179/

Donc si l’on suit Singer et Bentham, les antispécistes qui constatent seulement des différences dans le règne vivant ont tout faux : je suis pareil qu’une huître puisque toutes les différences qui ne se fondent pas sur la sentience sont forcément discriminantes et même racistes.

Cela ouvre la voie au véganisme et aux droits des animaux mais en oubliant le fait fondamental que le droit et la justice sont exclusivement des faits sociaux de civilisation reliées au langage articulé et à la conscience du temps de la mort, que seuls les humains possèdent à ce jour.

Toutefois si les animaux obtiennent des droits pour qu’ils ne soient plus discriminés on peut imaginer dans un proche avenir que les sardines, par exemple, qui sont des animaux marins sentients, vont se révolter et constituer un syndicat pour défendre leurs droits légitimes à rester vivantes et donc à ne plus être mangées ni par les humains, ni par les dauphins.

Ce qui promet des batailles juridiques excitantes.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe