astus astus 14 mai 15:40

@Julien S
Bien vu, c’est exactement cela !
Mais l’auteur n’explique pas comment on peut connaître la sentence des sardines bien qu’elle va sûrement nous expliquer que les humains ont créé des droits pour les handicapés qui ne peuvent s’exprimer par eux-mêmes, ce qui n’est évidemment pas un argument puisqu’il s’agit de la même espèce et du fait qu’il est plus habituel qu’un humain s’identifie à un autre humain plutôt qu’aux sardines ou aux moutons. Il y a bien le cas des lycanthropes mais cela nous conduirait trop loin...vers l’absurde !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe