astus astus 14 mai 13:19

Ajoutons que même les plantes sont sentientes, ce qui fait des thèses de Bentham (vieillottes) une aporie philosophique d’autant que s’il y a bien de l’animal dans l’humain, mais il n’y a pas d’humain dans l’animal. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe