Christian Labrune Christian Labrune 14 mai 22:58

Je vous laisse à vos certitudes sur ce que doit être une vie humaine.

===================================
@ZenZoe

Le travail à la chaîne, jusqu’à la robotisation des usines, a été décrit comme la plus aliénante des expériences, et sa caricature dans Les temps modernes, est encore dans toutes les mémoires. Vivre ainsi, ce n’est pas vivre, on n’a cessé de le répéter, et c’est vraiment INDIGNE d’un homme.
Ceux qui travaillaient à la chaîne, en général, n’avaient guère d’autre possibilité, et on n’aurait pas pu, du fait d’un manque de qualification, les employer, en blouses blanches, parmi les ingénieurs d’un bureau d’étude.
N’aurait-il pas mieux valu, pour leur éviter tant de souffrances et une vie indigne de l’idée que nous nous faisons de l’Homme avec un grand H, de leur permettre au moins de « mourir dans la dignité » ?
S’il y avait eu un infirmier à l’entrée de l’usine et à côté de l’horloge pointeuse, muni d’une seringue, au moins ils auraient eu le choix. La CGT aura peut-être formulé cette revendication, mais je n’en suis pas vraiment certain.
Qu’en pensez-vous ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe