Legestr glaz Legestr glaz 15 mai 13:40

@Pierre JC Allard

A Robespierre on rajoute un peu d’abbé Sieyes, un soupçon de Voltaire et une bonne dose d’Etienne de la Boétie, et le tableau sera pratiquement complet.

http://philippe.drenntel.over-blog.com/2017/01/c-etait-le-29-juillet-1792.html

– Le pouvoir des tyrans ne repose que sur l’abandon du pouvoir du peuple.

La thèse de la Boétie est la suivante : les régimes sont fondés sur la peur, laquelle sert à dissimuler l’absence de légitimité des gouvernants. Ainsi, le peuple s’auto-soumet aux pouvoirs en place, par simple habitude, par récurrence historique

https://la-philosophie.com/discours-de-la-servitude-volontaire-analyse

Vive le RIC, vive le RIP, vive le FREXIT et nous serons, peut être, un peu moins sous la coupe d’une oligarchie financière et industrielle. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe