Christian Labrune Christian Labrune 16 mai 14:27

Voilà la naqba est passé... Comme tous les ans et nous sommes toujours là...

....................................................................
@Ilan Tavor

J’avoue que je n’ai jamais très bien compris ce que c’est que cette célébration de la « nakba ». C’est un peu comme si, en France, on célébrait Waterloo, désastre résultant du délire de puissance d’un « empereur » saisi par cette hybris dont parlaient les Grecs, et qui conduit souvent aux pires catastrophes.

Les Etats arabes de la région, en mai 48, et les émules du mufti nazi de Jérusalem, veulent, pour empêcher toute renaissance d’Israël, foutre à la mer ou massacrer tous les Juifs en suivant l’exemple récent de l’Allemagne nazie. Ces génocidaires sont ratatinés sans pour autant qu’on leur fasse subir le traitement qu’ils réservaient aux habitants de l’Israël nouveau.

A leur place, moi, je préfèrerais oublier ça. Ils n’ont même pas reçu le traitement que leur férocité aurait mérité : la nakba, la catastrophe en question, ce n’est que la preuve accablante de leur connerie. Tout le monde peut être con, à un moment donné, mais quand on en a pris conscience, il est quand même très malséant de s’en vanter, même si le ridicule tue rarement.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe