michelm michelm 19 mai 20:25

@berry

Pile-poil. Voici la nouvelle terminologie qui se radine à fond de train afin e stigmaiser le moindre critique du dogme réchauffiste :
" Les bonnes vieilles méthodes des socialistes nationaux d’Adolf Hitler et des communistes de Joseph Staline et de Mao Tse-toung font toujours recette : changer le vocabulaire pour intimider ses contradicteurs et faire peur au public. C’est ainsi que les climato-hystériques de l’ONU, de son GIEC, ainsi que les médias de complaisance, ont décidé de durcir les termes qu’ils utilisent lorsqu’ils exposent les thèses de leur secte. L’observatoire allemand du journalisme Jouwatch a découvert que la rédactrice en chef du journal britannique de gauche The Guardian, souffrant d’hubris chronique, a enjoint ses journalistes de ne plus notamment parler de « réchauffement climatique », mais de « surchauffe climatique » et de traiter à l’avenir les climato-sceptiques de «  négationnistes de la science du climat ».

https://lesobservateurs.ch/2019/05/19/lhysterie-climatique-en-etat-de-surchauffe/

Mais bon, est-ce pire que l’interdiction (avec sanction à la clef) qui se répand contre le droit de pratiquer et de faire du prosélytisme pour le BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions

contre les produits israéliens) ?

Nous assistons au retour des « heures les plus sombres de notre Histoire », sans aucun doute !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe